Une escapade gourmande à Rodez pour le week-end

Par dimanche 31 mai 2015 , ,

Avec l’arrivée des beaux jours, vous cherchez une destination pour passer le week-end ? Envie d’un grand bol d’air plutôt que d’une capitale européenne ? Une destination pas trop loin et pas trop chère, et la garantie de bien manger ? Suivez-moi j’ai ce qu’il vous faut !

Au cœur du triangle formé par Clermont-Ferrand, Toulouse et Montpellier, je vous emmène en escapade dans ma ville natale, j’ai nommé la capitale du Rouergue : Rodez.

Rien qu’en l’évoquant, je reprends déjà mon accent du sud ! Un petit tuyau pour vous avant de partir, Rodez se dit Rodés en occitan, on prononce donc « Rodesss » et pas « Rodèze ».

 

Que voir à Rodez ?

 

Deux fois millénaire, la ville de Rodez a été fondée par les Rutènes, peuple Celte dont les habitants de Rodez – les Ruthénois – ont hérité leur nom. Le centre-ville est d’ailleurs un véritable livre d’histoire. En vous baladant de place en place, au fil des ruelles pavées, vous pourrez apprécier les demeures médiévales qui côtoient les hôtels particuliers aux décors Renaissance.

 

place-raynaldy-mairie-rodez-aveyron

Place Raynaldy avec vue sur la mairie de Rodez et la cathédrale

 

Vous ne pourrez pas manquer la cathédrale Notre Dame, le chef d’œuvre de l’art gothique en pierre de grès rose qui surplombe le piton ruthénois. Son apparence massive avec ses deux tours rappelle qu’elle était aussi à vocation défensive. D’ailleurs, la façade était à l’époque englobée dans les remparts de la ville, voilà pourquoi le parvis se situe sur le côté de la cathédrale. Son clocher de 87 mètres est l’emblème de Rodez depuis plus de cinq siècles. Au sommet, on voit les monts d’Aubrac et par temps clair, on aperçoit même les Pyrénées !

 

musee-soulages-rodez

Musée Soulages à Rodez

 

A une centaine de mètres de là, au bas de l’avenue Victor Hugo, le musée Soulages s’intègre parfaitement dans les collines ruthénoises avec son bâtiment contemporain bardé d’acier de Corten. Il abrite une immense collection d’œuvres de Pierre Soulages (voir ici mon article sur le musée Soulages). Le musée, qui a ouvert ses portes en mai 2014, a dynamisé l’agglomération et sa fréquentation irradie un autre musée ruthénois : le musée Fenaille.

 

musee-soulages-fenaille-rodez-aveyron

Indication au sol dans les rues de Rodez

 

Le musée Fenaille, musée d’archéologie et d’histoire du Rouergue abrite une belle collection de statues-menhirs et autres objets découverts dans la région. Lors de ma dernière visite, la bâtisse abritait une œuvre de l’exposition temporaire du musée Soulages, le Châtiment de Claude Lévêque.

 

statue-menhir-musee-fenaille-rodez

Statue-menhir du musée Fenaille

 

chatiment-claude-leveque-musee-fenaille-rodez-aveyron

Le Châtiment de Claude Lévêque au musée Fenaille

 

Que manger à Rodez ?

En Aveyron, on ne plaisante pas avec la cuisine, c’est une religion. Quels que soient vos goûts, la région propose de nombreuses spécialités, des produits de qualité et authentiques, pas toujours diététiques (et oui, il faut prendre des forces car les hivers sont rudes ici !).

Le marché de producteurs se tient trois fois par semaine à Rodez, en petite format le mercredi matin et le vendredi après-midi, en grand format le samedi matin avec plus de 150 commerçants. Vous y trouverez fruits, légumes, charcuterie, crèmerie, boulangerie, produits de la ferme et bien évidemment toutes les spécialités locales.

 

pain-marche-producteurs-rodez-aveyron

Pain rustique au marché des producteurs Place du Bourg à Rodez

 

aromates-marche-producteurs-rodez-aveyron

Aromates au marché des producteurs Place de la Cité à Rodez

 

jambon-marche-producteurs-rodez-aveyron

Jambon à la coupe au marché des producteurs Place de la Cité à Rodez

 

La plus connue de toute est certainement l’aligot, une purée de pomme de terres à l’ail et à la tome fraîche de l’Aubrac, longuement travaillée pour obtenir une texture élastique. Vous pourrez aussi goûter les tripous, des tripes de veau roulées dans une petite panse d’agneau, cuits dans un fond de veau. Les locaux les dégustent tôt le dimanche matin, malgré l’odeur caractéristique. Vous savez ce qu’il vous reste à faire… Pour les petites faims, je vous conseille les farçous, ce sont de petites crêpes salées au lard et à la blette. Vous trouverez un stand spécialisé sur la Place du Bourg.

 

farcous-marche-producteurs-rodez-aveyron

Farçous au marché des producteurs Place du Bourg à Rodez

 

Evidemment, il ne faut pas oublier les fromages Aveyronnais comme le Laguiole, le Pérail, le Bleu des Causses, le Roquefort, le Thérondels, l’Ecir d’Aubrac, le Lacandou, accompagnés de vins de Marcillac, d’Entraygues ou d’Estaing.

 

fromage-marche-producteurs-rodez-aveyron

Fromage au marché des producteurs Place du Bourg à Rodez

 

Il y a aussi de quoi satisfaire les becs sucrés avec un morceau de fouace de Laguiole, le gâteau brioché à la fleur d’oranger ; ou pourquoi pas un sachet d’échaudés, des biscuits très fermes à l’anis. Un repas de famille ? Vous pourrez même rapporter un gâteau à la broche, le gâteau à picots cuit traditionnellement au tournebroche au feu de cheminée.

 

fouace-marche-producteurs-rodez-aveyron

Fouace au marché des producteurs Place du Bourg à Rodez

 

gateau-broche-marche-producteurs-rodez-aveyron

Gâteaux à la broche au marché des producteurs Place de la Cité à Rodez

 

 

Où manger à Rodez ?

Après votre visite au musée Soulages, vous pourrez faire une pause au Café Bras qui propose au choix un restaurant ou un coin comptoir pour manger sur le pouce. Pour déjeuner, je vous conseille le coin comptoir avec le MiWam, une invention de Sébastien Bras. C’est une sorte de gaufre salée aux céréales complètes bio, avec une garniture cuisinée (légumes, viande ou poisson). Trois MiWams sont proposés chaque jour, j’ai testé celui à la morue et aux épinards. Pour le dessert, difficile de choisir entre la tarte praliné chocolat et glace vanille ou la tarte aux fraises et sorbet fraise…

 

miwam-cafe-bras-musee-soulages-rodez-aveyron

MiWam morue et épinards au Café Bras du musée Soulages à Rodez

 

tarte-praline-cafe-bras-musee-soulages-rodez-aveyron

Tarte praliné chocolat et glace vanille au Café Bras du musée Soulages à Rodez

 

tarte-fraises-cafe-bras-musee-soulages-rodez-aveyron

Tarte au fraises et sorbet fraise au Café Bras du musée Soulages à Rodez

 

Si vous avez passé samedi matin au marché, je vous conseille une petite pépite au pied de la cathédrale, caché au fond d’une petite place sous les yeux des gargouilles : le restaurant et bar à vins La Gargouille. Nelly et Antoine proposent pour déjeuner une demi-douzaine d’assiettes complètes assorties de viande, poisson ou légumes avec une multitude d’accompagnements saisonniers tels que des crumbles de légumes, des veloutés, des légumes rôtis : l’assiette sud avec des petites seiches, l’assiette terre avec de la pata negra, l’assiette de la mer, l’assiette végétarienne… Et le café gourmand est à tomber !

 

menu-gargouille-rodez-aveyron

Carte au restaurant La Gargouille à Rodez

 

assiette-sud-seiches-gargouille-rodez-aveyron

Assiette Sud au restaurant La Gargouille à Rodez

 

Après votre escapade au musée Fenaille, à l’heure du goûter, je vous recommande de vous arrêter juste à côté au salon de thé Jeff de Bruges où François et Françoise vous accueilleront chaleureusement. La carte des thés est très garnie mais mon pêché mignon, c’est leur chocolat chaud maison concocté par François. Epais et onctueux, un vrai délice !

 

chocolat-fondu-jeff-de-bruges-rodez-aveyron

Préparation au chocolat pour le chocolat chaud au salon de thé Jeff de Bruges à Rodez

 

chocolat-chaud-jeff-de-bruges-rodez-aveyron

Chocolat chaud au salon de thé Jeff de Bruges à Rodez

 

Enfin pour dîner, vous pouvez vous rendre à quelques kilomètres du centre-ville chez la famille Bastide au Bowling Rouergue. On ne présente plus l’établissement avec son service hyper pro et où il est possible de manger à toute heure. Bien plus qu’un simple bowling, c’est une étape incontournable si vous venez passer quelques jours à Rodez. L’endroit est idéal pour déguster les spécialités Aveyronnaises : du carré de veau rétortillat au burger Macarel, de l’aligot saucisse au tataki de thon, chacun trouvera son bonheur entre tradition et modernisme, toujours avec des produits du terroir de qualité. En arrivant, vous remarquerez sur les tables voisines la planche de charcuterie avec le bocal de saucisse à l’huile, la saucisse sèche pendue et le bol de terrine maison, ne vous lâchez pas sur la corbeille de pain, ceci n’est que l’entrée !

 

bastide-bowling-rouergue-rodez-aveyron

Corbeille de pain de campagne au Bowling du Rouergue

 

aligot-bowling-rouergue-rodez-aveyron

Service traditionnel de l’aligot au Bowling du Rouergue

 

bavette-bowling-rouergue-rodez-aveyron

Bavette à l’échalotte bien bleue au Bowling du Rouergue

 

retortillat-bastide-bowling-rouergue-rodez-aveyron

Assiette de rétortillat pour l’accompagnement de la bavette au Bowling du Rouergue

 

frites-bowling-rouergue-rodez-aveyron

Assiette de frites pour l’accompagnement du burger Macarel au Bowling du Rouergue

 

 

Où boire un verre à Rodez ?

Certains se souviennent encore de Bertrand Delanoë, le Maire de Paris qui rétorquait aux  riverains mécontents des nuisances sonores : « Si vous ne supportez pas le bruit, allez donc vivre à Rodez !». Je vais vous démontrer le contraire avec seulement deux adresses, et croyez-moi, il y en a bien d’autres… A bon entendeur !

 

A quelques mètres de la cathédrale, L’O12 est un lieu de vie avec l’esprit festif des bandas et bodegas du sud-ouest. Cave à vin, bar à tapas et restaurant, l’ambiance y est simple et toujours de bonne humeur. Vous passerez un super moment sur leur terrasse roof-top !

 

Si vous avez dîné au Bowling, vous pourrez continuer votre soirée sur place en faisant une partie de bowling, de billard, ou tout simplement en vous déhanchant sur la piste de dance qui est ouverte jusqu’à très tard dans la nuit…

 

biere-aubrac-bowling-rouergue-rodez-aveyron

Bière blonde de l’Aubrac au Bowling du Rouergue

 

 

Comment aller à Rodez?

Pour rejoindre l’Aveyron, plusieurs options s’offrent à vous :

  • le train (voire même le train de nuit depuis Paris Austerlitz : vous vous endormez à Paris et vous réveillez le lendemain matin à Rodez),
  • l’avion avec la compagnie Hop ! qui effectue 3 vols quotidiens depuis Paris Orly et avec Ryanair depuis Dublin, Londres ou Bruxelles.
  • la voiture, qui vous permettra de naviguer dans les alentours (bien que vous puissiez prendre une voiture de location à la gare ou à l’aéroport).

 

 

Vous essayez et vous me dites ?

Pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *