Bienvenidos a Torres del Paine

Par vendredi 15 avril 2016 , ,

Le parc national Torres del Paine est situé à l’extrême Sud du Chili, près de la frontière Argentine, entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie. Le parc a une superficie de plus de 200 000 hectares (soit quasiment la taille du Luxembourg !) et il a été classé réserve de biosphère par l’UNESCO en 1978.

 

guanaco-torres-del-paine-chile-patagonia

 

Le parc tient son nom du massif del Paine avec ses trois grands pics granitiques, les trois Tours del Paine (Torres del Paine) qui culminent à 2900 mètres.

 

Sa diversité naturelle fait de Torres del Paine un des plus beaux parcs de l’hémisphère sud. La géographie est exceptionnelle, mélant des paysages de montagnes, des glaciers, des grands lacs et de vastes steppes sauvages.

 

salto-grande-torres-del-paine-chile

 

En Patagonie, Torres del Paine est aussi la destination privilégiée pour les amoureux des oiseaux. Nous avons eu la chance de rencontrer des aigles, de nombreux pic-verts, et surtout des condors des Andes qui s’envolaient au dessus des falaises rocheuses… magique!

 

Sur tout son ensemble, le parc est dessiné par les rivières, cascades, lagunes et lacs profonds d’origine glaciaire. Chacun a une couleur bien caractéristique, allant du gris laiteux au bleu turquoise, en passant par des tons de verts déroutants.

 

lago-grey-chile-torres-del-paine

 

Le plus grand glacier du parc est le glacier Grey. Comme quatre de ses voisins, il est alimenté par le champ de glace ‘Sud de Patagonie’. Son front est divisé en deux bras par un nunatak (sorte de piton rocheux). Nous partons pour une balade de trois heures en bateau sur le lac Grey, pour aller voir le monstre de plus près.

 

glacier-lac-grey-chile

 

glacier-lac-grey-chili

 

Sans surprise, le vent atteint des pics à 100km/h ce jour-là, la navigation sur le lac Grey est donc très agitée…

 

lago-grey-torres-del-paine-patagonia-chile

 

Le lendemain, nous longeons le lac Nordenskjöld, dont le nom rend hommage à l’explorateur suédois qui le découvrit au début du XXe siècle. Le lac est turquoise, la couleur de l’eau semble irréelle (non cette photo n’est pas photoshopée!).

 

lago-Nordenskjold-torres-del-paine-chile-patagonia

 

Nous rencontrons de nombreux guanacos, des camélidés de la famille du lama.

 

guanaco-torres-del-paine-chile

 

Nous partons ensuite pour les chutes de Salto Grande, formées par le rio Paine. Le vent souffle si fort qu’il est impossible de se tenir debout, mais le panorama est grandiose!

 

salto-grande-torres-del-paine

 

salto-grande-torres-del-paine-chili

 

Les versants de la cascade, très fertiles, sont recouverts de petites fleurs indigènes, dont certaines ont une forme déroutante.

 

virgin-slipper-calceolaria-uniflora-torres-del-paine-patagonia-chile

 

Nous rejoignons ensuite l’Estancia Cerro Guido pour prendre des forces autour de délicieuses côtes d’agneaux.

La propriétaire nous fait visiter la bergerie où sont tondus les moutons deux fois par an. Cerro Guido est un des plus grands élevages de la région et une cinquantaine d’employés vivent ici à l’année.

 

tonte-moutons-cerro-guido-torres-del-paine-chile

 

laine-moutons-cerro-guido-torres-del-paine-chile

 

Nous partons en balade à cheval dans les vastes steppes sauvages de Patagonie pour visiter le reste de l’Estancia. Tandis qu’un cheval européen aurait été de très mauvaise humeur, nos montures Cabezon et Petrolado, ne semblent pas du tout préoccupées par le vent, c’est leur quotidien ici !

 

estancia-cerro-guido-torres-del-paine-chile

 

cheval-cerro-guido-torres-del-paine-chile

 

Par chance, nous croisons trois renards gris d’Argentine! Les chevaux ne bronchent même pas et cohabitent sans problème avec ces prédateurs.

 

renard-gris-argente-patagonia-torres-del-paine

Sauras-tu trouver le renard gris d’Argentine sur cette photo?

 

Nous terminons cette journée bien remplie avec une ballade le long de la Laguna Verde. Le vent est si violent qu’il a façonné les arbres, les nuages…

 

laguna-verde-torres-del-paine-patagonia

 

laguna-verde-torres-del-paine-patagonia-chile

 

cerro-guido-torres-del-paine-patagonia-chile

 

Le lendemain, nous quittons à l’aube l’estancia pour observer les condors sur les grandes falaises rocheuses avant de prendre la route vers Cerro Castillo pour rejoindre l’Argentine.

 

gaucho-cerro-guido-torres-del-paine-chile

 

atencion-guanacos-torres-del-paine-chile

 

cerro-castillo-torres-del-paine-patagonia-argentina

 

 

Vous essayez et vous me dites ?

Pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.