Au Mexique, plongez les yeux fermés avec Reef Marina !

Par samedi 19 novembre 2016 , ,

J’ai profité d’un voyage au Mexique pour combiner quelques jours à Playa del Carmen et découvrir la plongée en cenotes. Des photos m’avaient mis l’eau à la bouche et il était impensable que j’aille au Mexique sans faire un détour par la péninsule du Yucatan.

 

Quand je leur ai posé la question, mes instructeurs de plongée à Paris m’ont vivement recommandé de contacter Stéphan, patron du centre de plongée Reef Marina à Playa del Carmen. Le moins qu’on puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçue !

 

Après quelques échanges de mails, me voilà en route pour le Yucatan, mes palmes sous le bras et un planning de 10 plongées établi sur ses recommandations. Le Reef Marina possède deux bases nautiques à Playa del Carmen, à l’hôtel Coco Beach et à l’hôtel Playacar. Stéphan m’oriente vers celui du Coco Beach, plus proche de mon appartement.

 

centre-plongee-reef-marina-hotel-coco-beach-playa-del-carmen

 

Arthur m’accueille le premier jour, il est Français, jeune, cool et souriant. Il m’explique le fonctionnement du Reef Marina, le déroulé de ma semaine et je signe les papiers nécessaires. Mon matériel de location est déjà prêt, dans une caisse à mon nom. C’est la première fois que je vois du matériel de location en si bon état. La combi n’est pas trouée comme du gruyère, le gilet est en excellent état et le premier étage du détendeur ne donne pas l’impression qu’il va lâcher à 20 mètres.

 

Aujourd’hui, nous plongerons sur le récif de Playa del Carmen, une plongée tranquille à douze mètres, histoire de confirmer mon lest dans l’eau salée des Caraïbes et de reprendre mes marques. Nous sommes trois plongeurs de niveau équivalent, accompagnés par Facundo un instructeur diplômé et Sarah une instructrice en formation. Je suis surprise par la palanquée si réduite ! Est-ce habituel ou par chance peu de monde plonge aujourd’hui ? Bref, c’est confort sur le bateau qui nous dépose au large, nous avons largement la place de nous équiper, pas serrés comme des sardines à se donner des coups de palmes.

 

Le briefing est complet, on revérifie le matériel, et hop à l’eau ! La plongée est très sympa, l’eau chaude, il y a une bonne visibilité et surtout une bonne ambiance dans la palanquée. Nous rentrons au centre, je suis stupéfaite : on m’explique que je suis en vacances et que ce n’est pas à moi de porter ou de laver mon matériel !? euh, d’accord… C’est bien la première fois que je vois ça, le plongeur est vraiment traité comme un pacha ici.

 

Le lendemain, je pars avec Aurélie pour la journée Cozumel. Nous retrouvons d’autres plongeurs de l’hôtel Playacar et prenons le ferry pour rejoindre l’île de Cozumel. A notre arrivée, la pétillante Ambar nous attend et nous embarquons sur un bateau pour accéder aux sites de plongée. Le bateau est en bon état, grand, confortable et bien aménagé. Là encore, on est loin d’être entassés et chacun apprécie d’avoir la place pour faire bronzette ou pour s’équiper. Les plongées à Santa Rosa et Paraiso sont magiques. Il y a une quantité impressionnante de poissons, mais aussi des tortues, des requins nourrices. Le relief est coloré, avec des formations de coraux magnifiques. La bonne humeur contagieuse d’Ambar et les petites attentions d’Aurélie couronnent le tout. C’est décidé, je veux revenir à Cozumel cette semaine. Aurélie passe un coup de fil au centre et mon planning est modifié, je reviendrai jeudi à Cozumel.

 

santa-rosa-reef-cozumel-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen

 

paraiso-reef-cozumel-ambar-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen

 

santa-rosa-cozumel-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen

 

Troisième jour, rendez-vous avec Ché, le spécialiste de la plongée en cenote. Là encore, nous ne sommes que quatre plongeurs. Nous prenons la route en 4×4 et Ché fait le show avec son humour British inégalable, on se marre comme des gamins pendant une heure de route. Arrivés à la cenote PIT, il nous briefe sur les consignes de sécurité et les particularités de la plongée en cenote. Il a plus de 6000 plongées au compteur, on est entre de bonnes mains. L’eau est tellement froide comparée à l’océan, mais rien qu’en surface le panorama singulier est déjà à couper le souffle.

 

cenote-pit-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen-mexcio

 

Nous descendons à 30 mètres et rejoignons des excavations dans le noir complet. A la lueur de notre torche, nous observons des formations hallucinantes de sédiments, il y a même des stalactites en forme de cloche. Wahou, l’ambiance est fabuleuse, on oublierait presque qu’on est sous l’eau et qu’il va falloir revenir en surface.

 

cenote-dreamgata-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen-mexcio

 

Pour mon quatrième jour de plongée, je retourne à Cozumel. Matthias l’instructeur me demande sur quels sites j’ai plongé mardi, pour s’assurer qu’on ne retourne pas sur les mêmes et que j’en découvre d’autres. C’est clairement la petite attention qui fait la différence, de toute la semaine on ne m’a pas fait plonger deux fois sur les mêmes sites !

 

paraiso-cozumel-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen

 

santa-rosa-cozumel-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen-mexico

 

Pour mon dernier jour, je retourne plonger en cenote. En discutant avec d’autres plongeurs, j’ai vite compris que PIT et Dreamgate que nous avions faites le mardi étaient le must du cenote. En effet, certains moins chanceux sont allés dans des cenotes où tu fais la queue pour te mettre à l’eau, où tu croises des plongeurs dans des cavités et chacun doit bien se serrer d’un côté du fil d’Ariane. Il y en a même avec un photographe sous l’eau et tu peux acheter ta photo en repartant, non mais c’est Disneyland ou quoi ?

Bref, je me suis dit que j’allais forcément être déçue si j’allais plonger dans d’autres cenotes. C’était sans compter sur José, le responsable du centre, qui en plus d’avoir été aux petits soins toute la semaine, s’est décarcassé la veille au soir. Il a remanié son planning et nous a attribué Ché uniquement pour mon buddy et moi, pour nous proposer une journée VIP et s’assurer que nous en prenions plein les yeux ! Il ne s’est pas trompé, les cenotes Zapote et Kin Ha sont probablement les plus belles plongées que j’avais jamais faites. C’est indescriptible, je repars en France avec des étoiles plein les yeux !

 

cenote-zapote-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen

 

cenote-zapote-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen-mexcio

 

Que ce soit la bonne humeur de Facundo, le girl power d’Ambar à Cozumel, les bons plans d’Amandine, l’altruisme de Matthias ou l’humour British de Ché dans les cénotes, chaque plongée a été un véritable moment de plaisir.

 

Je n’ai pas eu l’occasion de rencontrer le patron Stéphan, il était en déplacement, mais il s’est assuré tout au long de la semaine que je passais de bonnes vacances. Et José bien sûr, qui m’a chouchoutée comme personne !

 

 

Bravo

 

  • Le Reef Marina est de loin le meilleur centre de plongée de ceux que j’ai pu fréquenter aux quatre coins du monde.

 

  • L’accueil est convivial, souriant, cool mais pas trop non plus. On prend le temps de répondre à vos questions, de connaitre votre feedback sur les plongées, bref on fait tout pour que vous passiez de bonnes vacances.

 

  • Le centre a une taille humaine et n’est pas bondé comme le métro parisien à l’heure de pointe. Le matériel n’est pas entassé, on apprécie d’avoir de la place pour se changer et pour équiper sans l’épuisant jeu de coudes ou de palmes avec les autres plongeurs.

 

  • L’organisation est bien huilée. Même si le planning est établi à l’avance, il est flexible et j’ai pu changer à ma guise pour plonger davantage à Cozumel et dans des cenotes moins accessibles.

 

  • Les instructeurs sont pro, les briefings sont complets, avec toujours la sécurité en tête. Les bateaux et le matériel sont en bon état. Les types de plongées (dérivantes, en cenotes…) ainsi que les groupes sont adaptés à votre niveau.

 

Dommage

 

  • La base nautique du Reef Marina Coco Beach, même si indépendante de l’hôtel Coco Beach, est située dans ses locaux. Si vous n’êtes pas client de l’hôtel – ce qui était mon cas – vous n’avez pas le joli et discret bracelet ‘all inclusive’ au poignet et c’est la croix et la bannière pour entrer tous les jours dans l’établissement.  

 

centre-plongee-reef-marina-coco-beach-playa-del-carmen

 

Vous essayez et vous me dites ?

 

The Reef Marina – Hotel Coco Beach – Playa del Carmen

Pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *