L’Entrepôt Epices Roellinger à Paris

Par jeudi 1 janvier 2015 , ,

En flânant rue Sainte Anne à Paris, attirée par les odeurs chaudes qui s’échappaient sur le trottoir au numéro 51 bis, j’ai poussé la porte de l’Entrepôt Epices Roellinger.

Olivier Roellinger est un grand voyageur chasseur d’épices. Né à Cancale, au bout de la baie du Mont Saint Michel, il a été élevé au son des histoires d’explorateurs. Lors de ses voyages, les épices qu’il découvre l’inspirent et Olivier Roellinger se sert de la cuisine pour raconter des histoires. De Saint Malo à la route des Indes, ce génie des papilles combine ingrédients locaux et saveurs d’ailleurs pour exprimer son esprit d’aventure. Le « Saint-Pierre retour des indes » a fait la réputation du chef et de son établissement, La Maison de Bricourt, distinguée trois étoiles au guide Michelin.

L’alchimiste a maintenant fermé les portes de son restaurant et se consacre à la conception de ses « poudres d’épices » au cœur des Maisons de Bricourt à Cancale. Olivier Roellinger crée ses mélanges comme un nez crée un parfum, en associant les matières premières de grande qualité, des notes, des accords, pour accomplir une symphonie. Parmi ses créations, on trouve des poudres d’épices pour viande, légumes, poissons, coquillages, crustacés, produits laitiers, fruits… Le magicien du goût veut démocratiser les épices, désacraliser leur emploi et permettre à tous de les utiliser facilement au quotidien dans la cuisine.

Revenons rue Sainte Anne où l’ambiance des lieux est à la fois mystérieuse et chaleureuse. La boutique est décorée d’objets anciens comme des poivriers, une malle ancienne remplie d’épices ou même un bateau de pirates confectionné en clous de girofle. Il y a des testeurs pour chaque produit et on peut facilement embarquer pour un incroyable voyage olfactif.

 

cave-epices-pures-roellinger

 

La boutique possède même une cave à vanille au sous-sol, où sont affinées des gousses de vanille d’une vingtaine de grands crus du monde entier, à l’abri de la lumière et dans des conditions de température et d’hygrométrie contrôlées. Véritables pépites d’Ouganda, de Madagascar, de Tahiti, du Mexique, des Comores, du Sri Lanka, chacune a des qualités spécifiques et une utilisation bien précise. Des notes vertes aux notes sucrées, fumées ou grillées, bois, cuir ou cacao, certaines conviendront pour des poissons pochés, d’autres pour des gâteaux au chocolat, des yaourts, des salades de fruits ou même des glaces.

 

cave-vanille-epices-roellinger

 

cave-vanilles-epices-roellinger

 

L’accueil est très attentionné et on vous délivrera des conseils d’expert pour chaque ingrédient. Poudres d’épices (les fameux mélanges), épices pures, piments, poivres rares, vanilles, huiles, condiments, chutneys, thés et infusions, sels, algues… les vendeurs connaissent sur le bout des doigts les trésors de l’échoppe parisienne !

 

poivres-rares-epices-roellinger

 

J’ai craqué pour la poudre d’épices Trésor Oublié. C’est un mélange d’algues (kombu et nori), d’épices (noix de muscade et poivre du Sichuan) et de graines de sésame. Il est recommandé de l’utiliser comme un poivre doux pour sublimer la pomme de terre (purée, gratin, pommes sautées…). La plupart des pots de poudres d’épices sont vendus moins de 10€.

 

poudre-tresor-oublie-epices-roellinger

 

 

Vous essayez et vous me dites ?

Pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *