Atelier cocktails chez Oogy Wawa

Par lundi 8 décembre 2014 , ,

Si vous aimez cuisiner, pâtisser, bref mélanger des ingrédients, les transformer, pour produire quelque chose de beau et de bon à partager, il y a fort à parier que vous adorerez aussi les cocktails ! Sauf qu’entre siroter un mojito, et savoir le préparer dans les règles de l’art, il y a un monde… Monde coloré que j’ai eu le plaisir de découvrir vendredi dernier, en compagnie de François et Antoine, chez Oogy Wawa.

Rendez-vous est pris avec des amis à 19h. François ferme la porte de la boutique et tire le rideau. Le matériel est déjà soigneusement préparé sur le bar, chacun prend place à son poste de travail, ce soir, François et Antoine vont nous apprendre à réaliser un Mojito et un Cosmopolitan, deux grands classiques.

 

Antoine nous résume son parcours, de New-York à Melbourne, en repassant par Paris, il a travaillé dans de nombreux bars. Le mojito selon lui, c’est un cocktail facile à réaliser si on connait bien ses basiques, mais aussi facile à rater si on mélange sans réfléchir ! Du choix des ingrédients (sucre de canne, citron vert, rhum, glace et eau pétillante), au choix du matériel (verre tumbler, pilon, paille) en passant par le mode opératoire, il existe de nombreuses façons de rater un mojito !

Attardons-nous sur l’ingrédient principal du cocktail : le Rhum. Les deux principaux types de rhum sont le rhum agricole et le rhum industriel. Ces deux eaux-de-vie ont un procédé de fabrication bien différent, et des qualités organoleptiques différentes.

  • Le rhum agricole (rhum habitant) est très populaire dans les Antilles françaises. Il est obtenu par distillation du pur jus de canne fermenté. On l’utilise pour la préparation du ti-punch par exemple.
  • Le rhum industriel (rhum traditionnel) est plus courant dans les Caraïbes et les pays d’influence espagnole ou anglaise. Il est obtenu par distillation de la mélasse. Il représente environ 90% de la production mondiale de rhum. C’est celui-ci qui sera utilisé dans la fabrication du mojito car ses arômes se marient mieux avec la menthe.

 

Quelques astuces, un bon tour de main, et voilà le résultat !

 

mojito-cocktail-oogy-wawa

 

On continue avec François pour la réalisation du Cosmopolitan. Le patron a aussi un solide parcours dans le bar et l’art du cocktail. Il est intarissable sur l’histoire du Cosmopolitan, de sa création dans les années 70 en Floride par Cheryl Cook à son pic de popularité grâce à Carrie Bradshaw dans la série Sex and the City.

Contrairement au mojito qui se prépare au verre, le cosmo se prépare dans un shaker. Autre différence notable, le mojito est un long-drink qui se sert dans un grand verre, le tumbler, alors que le cosmopolitain est un short-drink qui se sert dans un verre à martini.

Doser, secouer énergiquement, ne pas repeindre ses murs et soigner la décoration, autant de petites astuces dispensées par François et Antoine, dans une atmosphère certes appliquée mais détendue et très conviviale.

Et voici le résultat !

 

cosmopolitan-cocktail-oogy-wawa

 

Tchin-Tchin ou Santé en français, Cheers en anglais, Kampai en japonais…en zoulou on dit Oogy Wawa !

 

Le bon plan de la Souris Verte :

J’ai vraiment adoré l’approche du cocktail dans sa globalité. Nous n’avons pas seulement coupé un citron vert ou secoué un shaker, nous avons aussi beaucoup appris sur l’histoire des alcools et leur rôle culturel, sans oublier les nombreuses astuces. Pas le temps de tout noter ? A peine sortie de l’atelier, les fiches techniques du mojito et du cosmopolitan arrivent déjà dans ma boîte mail.

Deux cocktails en deux heures ? Ce n’est pas très productif en effet ! Par contre, nous avons fait chacun le nôtre, avons eu le temps de poser toutes les questions qui nous passaient pas la tête et avons pris le temps de les déguster autour de quelques friandises…

Généreux dans la transmission de leur savoir, chaleureux et sans prise de tête, François et Antoine nous ont fait passer un super moment chez Oogy Wawa. En bref, un premier pas séduisant dans l’univers du cocktail !

 

antoine-francois-oogy-wawa

 

Envie de passer un bon moment entre amis et de vous perfectionner dans l’art du cocktail ? Foncez les yeux fermés chez Oogy Wawa ! Actuellement à Alésia, ils déménagent d’ici la fin de l’année dans des locaux plus spacieux dans le XVème.

 

Vous essayez et vous me dites ?

 

 

 

Pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *